11 Juin 2020

Financement record de 3,9 M$ pour la création de la Chaire de recherche-innovation en planification des systèmes intelligents de logistique et de transport

Photo : Getty Images

Le professeur du Département d’analytique, opérations et technologies de l’information de l’École des sciences de la gestion (ESG UQAM) Teodor Gabriel Crainic a obtenu une subvention de 1,8 million de dollars du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG). Il s’agit d’une somme record pour l’École de la part de l’organisme subventionnaire, qui s’engage pour une période de quatre ans.

Ce soutien exceptionnel du CRSNG n’aurait jamais pu se concrétiser sans l’appui de Polytechnique Montréal et de l’entreprise montréalaise ClearDestination, qui fournit des solutions pour la gestion intégrée de la logistique et du transport. Au total, le financement du projet totalise 3,9 millions de dollars et il permet la création à l’ESG UQAM de la Chaire de recherche-innovation en planification des systèmes intelligents de logistique et de transport (PSILT), sous la direction du professeur Crainic.

« Quelle formidable occasion de réitérer que l’UQAM et son École des sciences de la gestion sont chefs de file en matière de recherche sur les systèmes de logistique et du transport, affirme la rectrice Magda Fusaro. Grâce à la création de cette nouvelle chaire et à l’expertise reconnue du professeur Crainic, notre Université confirme sa position dominante dans ce domaine de pointe. Je remercie chaleureusement les partenaires de ce projet d’avant-garde, qui nous propulsent vers des collaborations multidisciplinaires au Québec, au Canada et dans le monde, afin d’assurer le développement de la recherche et de la relève dans un secteur stratégique pour notre société. »

Un réseau international

L’objectif de cette nouvelle chaire est de mieux définir, concevoir, analyser, planifier et soutenir le déploiement de la nouvelle génération « 4.0 » des systèmes logistiques et de transport. Elle s’intéresse également à l’équilibre entre la rentabilité économique et l’efficacité opérationnelle, d'une part, et le développement durable et harmonieux de la société, d'autre part.

L’équipe de recherche est dirigée par le professeur Teodor Gabriel Crainic, en collaboration avec ses collègues Walter Rei, professeur au Département d’analytique, opérations et technologies de l’information de l’ESG UQAM et Michel Gendreau, professeur au Département de mathématiques et de génie industriel à Polytechnique Montréal. D’autres chercheurs s’ajoutent à l’équipe, dont le professeur Ygal Bendavid de l’ESG UQAM et la professeure Emma Frejinger de l’Université de Montréal, ainsi que trois autres chercheurs d’universités au Brésil, en France et en Italie. Toute l’équipe est membre du Centre interuniversitaire de recherche sur les réseaux d’entreprises, la logistique et le transport (CIRRELT), où se déroulera une bonne partie du projet.

 « Mes collègues et moi croyons fortement aux réseaux internationaux de recherche, souligne le professeur Crainic. Ce projet de grande envergure, multidisciplinaire et à la fine pointe de la technologie, renforce la position de leader de l’ESG UQAM en logistique et transport. Nous sommes également heureux de pouvoir bénéficier de l’expertise de ClearDestination, une entreprise avec laquelle nous partageons une même vision, et qui connaît bien l’importance de la recherche et de l’innovation. »

« Je suis ravi de collaborer à ce projet qui est à l’avant-garde de tout ce qui se fait dans le domaine de la logistique et de la recherche opérationnelle, affirme pour sa part Michel Gendreau, professeur titulaire au Département de mathématiques et de génie industriel de Polytechnique Montréal. Transporter plus efficacement les marchandises permettra non seulement de réduire le coût des biens, mais également de diminuer le nombre de véhicules sur les routes afin de contribuer de façon concrète à la lutte aux changements climatiques. La chaire nous permettra également de former, à l’UQAM et à Polytechnique, une précieuse relève dans le domaine. »

La collaboration avec des chercheurs chevronnés est inestimable pour une entreprise comme ClearDestination, explique son président-directeur général, Christian Lafrance.

« Dans le marché actuel, c’est devenu un incontournable pour nos clients d’opérer des chaînes logistiques intelligentes. Par ce projet, ClearDestination est engagée à développer une nouvelle génération de logiciels de la chaîne logistique qui intègre des modèles d’intelligence artificielle et des algorithmes de recherche opérationnelle pour automatiser les mouvements de biens de toutes les modalités de transport. Cette logistique numérique interconnectée réduira les coûts et contribuera à la réduction des gaz à effet de serre. »

Partager :