Les professeurs Lucie K. Morisset, Esther Trépanier et Robert J. Vallerand nommés membres de la Société royale du Canada

13 Septembre 2011

Les professeurs Lucie K. Morisset, Esther Trépanier et Robert J. Vallerand nommés membres de la Société royale du Canada

Roderick Macdonald, président de la Société royale du Canada, Lucie K. Morisset, Esther Trépanier, Robert J. Vallerand, le recteur Claude Corbo et la professeure retraitée Céline Saint-Pierre, membre de la société royale et présidente de l’Académie des sciences sociales de la SRC. Photo : Denis Bernier.Les professeurs Lucie K. Morisset (études urbaines et touristiques), Esther Trépanier (histoire de l’art) et Robert J. Vallerand (psychologie) ont obtenu le prestigieux titre de membre de la Société royale du Canada. Ils se joignent à la trentaine de professeurs de l'UQAM déjà membres de la Société.

Lucie K. Morisset

La professeure Lucie K. Morisset, du Département d’études urbaines et touristique, est chercheuse à l’Institut du patrimoine et directrice scientifique de la Chaire de recherche du Canada en patrimoine urbain, dont le titulaire est le professeur Luc Noppen du même département. Historienne de l’architecture, ses travaux sur le développement urbain et sur le patrimoine ont eu un impact notable sur l’environnement bâti et ont fait école dans plusieurs disciplines. Ses recherches portent tout particulièrement sur les significations du paysage construit, le processus d'évocation des lieux patrimoniaux et le potentiel du design architectural au regard de l'interprétation historique, dans l’aménagement urbain ou dans la création de sites touristiques. Elle a mérité, en 2003, le Prix d’excellence en recherche de l’Université du Québec et, en 2004, le Prix de la francophonie en sciences humaines et sociales.

 Esther Trépanier

Ancienne directrice du Musée national des beaux-arts du Québec et de l’École supérieure de mode de Montréal, la professeure Esther Trépanier, du Département d’histoire de l’art, a conceptualisé la question de la modernité dans l’art québécois de l’entre-deux-guerres et mis en lumière la contribution des femmes dans l’art québécois, ainsi que celle des artistes anglophones et juifs dans la peinture moderne montréalaise. Elle a mérité le prix Raymond Klibansky 1999-2000 de la Fédération canadienne des sciences humaines et sociales pour son livre Peinture et modernité au Québec, 1919-1939, ainsi que l'un des Prix J.I. Segal, dans la catégorie Études juives canadiennes, pour son ouvrage intitulé Peintres juifs de Montréal : Témoins de leur époque 1930-1948. Elle a aussi œuvré, à titre de collaboratrice ou de commissaire, à la réalisation de nombreuses expositions en art québécois pour différents musées.

Robert J. Vallerand

Fondateur et directeur du Laboratoire de recherche sur le comportement social (LRSC), le professeur Robert J. Vallerand, du Département de psychologie, est reconnu internationalement pour ses travaux sur les processus motivationnels. Il a fait progresser la science de la motivation notamment en ce qui concerne la motivation intrinsèque dans la compréhension de problématiques comme le décrochage scolaire, le vieillissement, le gambling et la participation sportive. Ses travaux portent également sur le développement de la théorie de la passion. Il a reçu le Prix scientifique du sport du Comité international olympique, le Prix de carrière Adrien-Pinard de la Société québécoise pour la recherche en psychologie et, plus récemment, le prix Donald O. Hebb de la Société canadienne de psychologie décerné à des membres ou fellow de la Société qui ont joué un rôle de chef de file dans leur domaine de spécialisation.

La Société royale du Canada est le principal organisme regroupant d'éminents scientifiques, chercheurs et gens de lettres au Canada. Elle est composée de près de 2 000 membres recrutés à travers tout le pays et choisis par leurs pairs pour leurs réalisations exceptionnelles en arts et en sciences.

Partager :