31 Octobre 2014

Entrepreneuriat: Lancement de l'accélérateur Max Tech par le Centre d'entrepreneuriat ESG UQAM

Michel Grenier, directeur du CEESG, Stéphane Pallage, doyen de l'ESG et Martin Duchaîne, directeur de Max Tech

Le Centre d'entrepreneuriat de l'École des sciences de la gestion de l’UQAM (CEESG) s’associe à Capital Innovation pour créer l’accélérateur d’entreprises MAX Tech, qui a pour mission de soutenir les entreprises innovantes du Grand Montréal et de multiplier les succès de jeunes sociétés à fort potentiel de croissance.

Le lancement de MAX Tech a eu lieu hier, au Centre de recherche informatique de Montréal, en présence du doyen de l'ESG UQAM, Stéphane Pallage, du directeur du CEESG, Michel Grenier, Martin Duchaîne, directeur de Max Tech, et d’une centaine de représentants du milieu de l’innovation et des affaires, dont plusieurs entrepreneurs.

Une étude réalisée en 2013 par le ministère de l’Économie, de l’Innovation et des Exportations, prévoit un ralentissement d’ici 2018 de l’émergence de nouveaux entrepreneurs et une diminution de l’entrepreneuriat au Canada de 5,3 %. Cette tendance s’avère plus prononcée pour le Québec avec une baisse anticipée de 13,9 %. L’entrepreneuriat, tant au Québec qu’au Canada, demeure donc un enjeu essentiel.

Dans ce contexte, le programme MAX Tech accélérateur se fait l’allié des entreprises innovantes à forte croissance afin de renverser cette tendance. MAX Tech et ses partenaires accompagnent les entrepreneurs pour soutenir leur commercialisation, établir des modèles d’affaires innovateurs et développer les marchés internationaux essentiels à leur succès. Ce programme est réalisé avec l’aide des professionnels du CEESG et d’entrepreneurs expérimentés.

Lors du lancement, le doyen de l’École des sciences de la gestion, Stéphane Pallage a déclaré : « Je me réjouis de la création de MAX Tech, qui est une valeur ajoutée à l’expertise et à l’offre de service intégrée en entrepreneuriat de l’ESG UQAM. Notre École, qui forme plus de 20 % des étudiants en gestion au Québec, a l’intention de pousser davantage ses programmes de formation, ses initiatives et ses projets en la matière pour renforcer la fibre entrepreneuriale et contribuer activement à créer de la richesse au Québec et dans le monde entier ».

Selon Martin Duchaîne, directeur de MAX Tech : « Les nouveaux entrepreneurs doivent trouver rapidement des partenaires d’expérience dans leur secteur, des modèles de succès qui les inspirent, les soutiennent et qui leur ouvrent des portes.  Le succès amène le succès. Après avoir soutenu plus de 500 entrepreneurs en carrière, la création de MAX Tech était pour moi la suite logique pour réunir les pratiques et les ressources qui ont permis à tant d’entrepreneurs de réussir, afin de les partager avec la nouvelle génération. »

« Le succès, c’est possible, a affirmé Michel Grenier, directeur général du Centre d’entrepreneuriat ESG UQAM. Nous voyons de plus en plus d’entrepreneurs qui innovent et qui se démarquent à l’international. Ils sont compétitifs, dynamiques et créatifs. Le Centre joue un rôle important pour identifier, le plus tôt possible, ces entrepreneurs et mettre en valeur leur talent. Avec MAX Tech, nous allons leur donner les moyens de leurs ambitions  ».

À propos du Centre d’’entrepreneuriat de l’École des sciences de la gestion de l’UQAM

Dirigé par Michel Grenier, le CEESG est un organisme à but non lucratif qui vient en aide aux étudiants et diplômés de l’École des sciences de la gestion et de l’UQAM voulant démarrer une entreprise. Une équipe de conseillers chevronnés offrent un soutien à différents niveaux  allant de l’analyse des capacités entrepreneuriales jusqu’à la réalisation d’un plan d’affaires.

 

Partager :