6 Novembre 2018

Recherche: entretiens Jacques Cartier

Des chercheurs de l'ESG UQAM s'entretiendront de mobilité, d'écosystèmes d'innovation et de situations extrêmes.

Six chercheurs de l'ESG UQAM participeront à la 31e édition des Entretiens Jacques Cartier, qui se dérouleront à Lyon, Saint-Étienne et Clermont-Ferrand, en France, du 12 au 14 novembre prochains.

Créés en 1987, les Entretiens Jacques Cartier proposent chaque année une trentaine de colloques, conférences et moments de réseautage reflétant les huit thématiques du Centre Jacques Cartier: Santé et sciences de la vie, Numérique et technologies, Entrepreneuriat, Énergie et développement durable, Mobilité, territoires et villes intelligentes, Enjeux sociaux et économiques, Finances et affaires juridiques, Culture, art et performance.

Le professeur Téodor Gabriel Crainic, du Département de management et technologie de l'ESG UQAM, participe au colloque intitulé «Mobilité des personnes, mobilité des marchandises, aménagement des territoires métropolitains: quelles convergences possibles?». Le spécialiste en transport des marchandises effectuera une présentation intitulée «Recherche opérationnelle, planification et systèmes de City Logisitics en évolution». Dans le cadre du même colloque, sa collègue du Département d'études urbaines et touristiques Florence Paulhiac, qui vient d'être nommée au comité consultatif de la Ville de Montréal sur la ligne rose, anime un atelier intitulé «L'aménagement et les transports au service des nouvelles mobilités urbaines». Ce colloque est organisé par l'École nationale des travaux publics de l'État et l'UQAM.

Les professeurs Dominic Lapointe (études urbaines et touristiques) et Valérie Lehmann(management et technologie) participent à un débat d'experts sur les écosystèmes d'innovation intitulé «Introduction au design constellations», dans le cadre d'un colloque intitulé «Design constellations des écosystèmes d'innovation à grande échelle». Ce colloque est organisé par la Cité du design, Saint-Étienne Métropole et l'ESG UQAM.

Mehran Ebrahimi (management et technologie) est l'un des responsables du colloque «Situation extrême: créativité, apprentissage et fiabilité», auquel participe également sa collègue Anne Laure Saives. Les deux chercheurs font partie des experts lors du panel intitulé «L'articulation des connaissances en situation d'extrême urgence: le cas des pilotes de ligne». Le professeur Ebrahimi participera également au panel intitulé «Controverses autour des situations extrêmes et agenda collectif de la recherche». Ce colloque est organisé par l'Université Clermont Auvergne et l'ESG UQAM.

 

Partager :