28 Octobre 2019

40 ans du MBA : Portrait de Lotfi Debbabi, directeur général de la Société Tunisienne de Banque

40 ans du MBA : Lofti Debbabi

Cet article fait partie d'une série de portraits de diplômé.e.s du MBA dans le cadre des 40 ans du programme.

Récemment nommé à la direction de la Société Tunisienne de Banque, une institution bancaire pionnière dans le développement de la Tunisie, Lotfi Debbabi est actif au sein de cette organisation depuis 1989. Il a, entre autres, occupé les postes de chef d’agence, de directeur régional et de directeur central. Considéré comme expert du milieu bancaire, il est intervenu à plusieurs reprises dans les médias ainsi que lors de colloques nationaux et internationaux. Il a également enseigné dans différentes universités, se spécialisant en crédit, en marketing bancaire et en analyse financière. 

Dans votre parcours professionnel, de quoi êtes-vous le plus fier? 

Bien que diplômé de plusieurs universités nationales et internationales, entre autres à Paris et aux États-Unis, mon passage à l’ESG UQAM a été d’un grand apport et d’un énorme soutien à mon parcours professionnel. L’un des événements les plus marquants dans ma carrière a été ma nomination en tant que directeur général à la tête de la banque pour laquelle je travaillais déjà. Cela me rend extrêmement fier, et je crois que mon MBA avec mention d’honneur a consolidé ma candidature à ce poste. 

Que vous a apporté le MBA de l’ESG UQAM? 

À la différence d’autres programmes, l’ESG UQAM se distingue par la grande qualité de ses enseignants et par leur expérience professionnelle impressionnante.  J’ai aussi beaucoup apprécié l’efficacité du contenu des cours, surtout en ce qui concerne la partie pratique et concrète, comme les études de cas. En bref, je suis reconnaissant pour la valeur intrinsèque de ce diplôme. 

Étant donné la réalité du monde des affaires à laquelle sont confrontés les cadres québécois, en quoi le MBA de l’ESG UQAM répond-il à leurs besoins? 

Le MBA évolue conformément aux exigences du marché et du métier bancaire. Il se développe aussi selon l’évolution technologique, par exemple en rapport à l’intelligence artificielle. En plus de l’aspect moderne du programme, je crois que s’approprier un MBA de l’ESG UQAM, c’est s’ouvrir les portes d’une vie professionnelle prometteuse.

Partager :