25 Octobre 2019

40 ans du MBA : Portrait de Yuhua Zhang, partenaire d'affaires senior en ressources humaines, Novartis et Sandoz

40 ans du MBA : Yuhua Zhang

Cet article fait partie d'une série de portraits de diplômé.e.s du MBA dans le cadre des 40 ans du programme.

Yuhua Zhang œuvre en partenariat avec Novartis et Sandoz afin d’aider ces deux entreprises à mieux diriger leur équipe. Son but est de faire des ressources humaines la plus grande force dans l’industrie pharmaceutique. Reconnaissant l’importance de la culture et des valeurs d’entreprise, elle est à l’affût de toutes les tendances du domaine et les transforme en interventions au sein des organisations. Elle a aussi travaillé en ventes chez Leica Microsystems et a occupé plusieurs postes de gestion chez Novartis. Yuhua Zhang a reçu plusieurs prix d’excellence, tels que le High Integrity Award de Sandoz.  

Dans votre parcours professionnel, de quoi êtes-vous la plus fière? 

Je suis fière des bilans qui prouvent ma haute performance et mon leadership dans chacun des postes de gestion qui m’ont été confiés. Je pense aussi à mon cheminement dans l’industrie de la santé; j’ai transféré mes compétences personnelles en compétences professionnelles lorsque je suis passée du département des ventes à de hautes fonctions en ressources humaines. 

Que vous a apporté le MBA de l’ESG UQAM? 

Le programme m’a offert une vision globale des meilleures pratiques opérationnelles dans les entreprises modernes. Il m’a aussi donné un coffre à outils permettant de découvrir et d’analyser les problématiques organisationnelles, pour ensuite prendre des décisions réfléchies. 

Étant donné la réalité du monde des affaires à laquelle sont confrontés les cadres québécois, en quoi le MBA de l’ESG UQAM répond-il à leurs besoins? 

Le MBA permet d’intégrer une connaissance systématique des théories de la gestion pour comprendre les problèmes existants, mais aussi des méthodes pour résoudre ces problèmes. Cet apprentissage se fait avec des études de cas ou des simulations provenant du « vrai » milieu des affaires. J’ai beaucoup appris de cette méthodologie!

Partager :