25 Septembre 2019

Deux professeures de l’ESG UQAM élues membres de la SRC

Les professeures Corinne Gendron du Département de stratégie, responsabilité sociale et environnementale et Céleste Grimard du Département d’organisation et ressources humaines de l’École des sciences de la gestion (ESG UQAM) comptent parmi les 93 nouveaux membres élus au sein des académies de la Société royale du Canada (SRC). Attribuée pour des réalisations académiques, scientifiques et artistiques remarquables, cette reconnaissance constitue le plus grand honneur qui puisse être accordé à un individu travaillant dans le domaine des arts, des sciences sociales et des sciences.

Corinne Gendron

Corinne Gendron a été élue à la Division des sciences sociales de l'Académie des sciences sociales.

La professeure de l’ESG UQAM mène des recherches sur la responsabilité sociale et le développement durable à partir d’une conceptualisation originale des relations entre l’environnement, l’économie et les dynamiques sociales. Ses travaux sur l’élite économique et politique, la configuration des grandes entreprises ainsi que sur les nouveaux mouvements sociaux économiques permettent d’esquisser les trajectoires de la modernisation écologique. Elle s’intéresse également aux rapports entre science et société et aux dynamiques d’acceptabilité sociale. Chevalier de l’Ordre de la légion d’honneur de France, elle a obtenu plusieurs prix et distinctions au fil de sa carrière.

Céleste Grimard

Céleste Grimard a été élue à la Division des sciences sociales de l'Académie des sciences sociales.

Chercheuse prolifique reconnue à l’échelle internationale, la professeure de l’ESG UQAM a mené des travaux ayant eu un impact significatif sur les recherches portant sur des problématiques critiques en milieu de travail. Ses recherches créatives, souvent citées et primées, sur le harcèlement psychologique, les émotions et l’épuisement professionnel en milieu de travail ont été la pierre angulaire des discussions contemporaines sur l’amélioration de la qualité de vie au travail. Actuellement, la professeure se passionne pour la traduction des résultats de la recherche en pratiques éclairées et quotidiennes dans les milieux de travail, que ce soit par un enseignement novateur ou des discussions directes avec des gestionnaires.

Partager :