10 Juillet 2019

L’impact de l’IA dans les mégaprojets

Sous l’impulsion de Monique Aubry et Alejandro Romero-Torres, professeurs au Département de management et technologie, l’ESG UQAM accueillait la 7e édition de l’International Megaprojects Workshop. Cet évènement a réuni des chercheurs académiques et des professionnels autour du thème de l’Intelligence Artificielle (IA). Une opportunité sans pareil d'établir des liens forts entre les pôles de recherche actuels des grandes Universités de Montréal, qui toutes travaillent à l'amélioration des pratiques de gestion de mégaprojets.

Le thème proposé cette année est celui du phénomène émergent de l’IA. Est-ce une mode ou le signal fort d’un changement structurel majeur dans la société? Pour l’instant, cette question ne peut pas recevoir de réponse claire et définitive. Et, il y a plus de questions qui émergent que de solutions à portée de main pour comprendre ce phénomène et en mesurer les impacts économiques, sociaux, organisationnels et environnementaux, comme le souligne l’appel à communication lancé par le Academy of management Discovery. Mais, ce qui est certain c’est que depuis maintenant quelques années, l’IA suscite un vif intérêt de par la convergence rapide des technologies de l’information et des données scientifiques.

Ainsi, des chercheurs et des professionnels ont pu discuter l’impact de l’IA dans la gestion de mégaprojets. Les discussions ont été encadrées dans un programme de deux jours axés sur quatre thèmes spécifiques : l’innovation dans les mégaprojets, les gagnants et les perdants des mégaprojets, la gouvernance et les structures de mégaprojets et la complexité dans les mégaprojets. 

Montréal est reconnue comme un pôle important pour la recherche sur les projets majeurs. En effet, l’équipe du professeur Roger Miller, qui a reçu un hommage lors du colloque, a été un des premiers chercheurs à explorer ce type de projet. Le résultat de ses recherches continue à inspirer non seulement les chercheurs partout dans le monde, mais également différents pays qui ont depuis développé un cadre de gouvernance sur la base des travaux du professeur Miller. Également, Montréal est reconnu par la gestion de mégaprojets. Exemple de cette expertise a été illustré dans le colloque avec la présentation de Jean-Marc Arbaud, directeur général de CDPQ Infra, sur le Réseau Express Métropolitain (REM).

Partager :