19 Mars 2019

Seriez-vous capables de prédire les métiers de demain?

Forum économique de la relève d’affaires (FERA)

Le contexte de pénurie de main-d’œuvre et l’avènement de la 4e révolution industrielle, dans lesquels les entreprises du Québec évoluent actuellement, les poussent à être de plus en plus créatives afin de s’adapter rapidement à ces nouvelles réalités socio-économiques et demeurer compétitives, ou même être précurseures, à l’échelle nationale et internationale.

Ne sachant pas de quoi est fait l’avenir, nous pouvons tout de même prédire que le visage de l’emploi au Québec a entamé une transformation radicale. Les entreprises québécoises et les gouvernements doivent donc dès maintenant se pencher sur cette question primordiale aux répercussions importantes sur l’économie du Québec afin d’être proactifs et innovants.

Ce sujet d’importance était le thème de la 4e édition du Forum économique de la relève d’affaires (FERA) organisé par le Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec (RJCCQ), qui s’est tenu vendredi dernier à l’hôtel DoubleTree by Hilton à Montréal.

Plus de 750 personnes du monde des affaires ont répondu à l’invitation de Maximilien Roy, président-directeur général du RJCCQ, et d’Alexandre Gagnon, vice-président d’Amazon pour le Canada et le Mexique et président d’honneur de l’événement, afin d’approfondir le sujet : « Les métiers du futur : Réflexion stratégique pour un Québec à l’avant-garde ».

L'ESG UQAM, et plus particulièrement son programme de MBA pour cadres, sont d’ailleurs fiers de s'être associés à cette 4e édition du FERA durant lequel se sont succédé des intervenants de très grande qualité, dont des ministres provinciaux et fédéraux, parmi lesquels, l’honorable Mélanie Joly, ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie, Mme Geneviève Guilbault, vice-première ministre du Québec, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale et M. Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, ainsi que 40 conférenciers de renom, pour alimenter ces réflexions cruciales et proposer des pistes de solution.

Dans cette optique, le MBA pour cadres de l'ESG UQAM forme des décideurs qui sauront définitivement répondre aux défis du Québec de demain.

Catégories :
Partager :