8 Décembre 2020

Deux diplômées en tourisme remportent le concours Oser innover

 Le projet Hôtel UNIQ, un service clé en main de village sous forme de tentes meublées et tout équipées initialement conçu pour les organisateurs de festivals, a été testé avec succès comme hébergement touristique l’été dernier.
Les deux diplômées qui ont remporté le concours Oser innover ont modifié leurs projets pour tenir compte des impacts de la pandémie. Le projet Hôtel UNIQ, un service clé en main de village sous forme de tentes meublées et tout équipées initialement conçu pour les organisateurs de festivals, a été testé avec succès comme hébergement touristique l’été dernier, notamment dans la baie de Beauport. Photo : Nyux Media

Les diplômées du baccalauréat en gestion du tourisme et de l’hôtellerie de l’ESG UQAM Myriam Corbeil et Solène April, fondatrices du projet Hôtel UNIQ, ont remporté le concours Oser innover, qui s'est déroulé virtuellement le 2 décembre dernier sur la plateforme de webinaires de l'UQAM et sur Facebook Live. Organisé par le Vice-rectorat à la recherche, à la création et à la diffusion en collaboration avec le MT Lab, ce concours vise à encourager l’entrepreneuriat et l’innovation chez les étudiants et les diplômés de l’UQAM dans le domaine du tourisme, de la culture et du divertissement.

« Les milieux du tourisme, de la culture et du divertissement subissent de plein fouet les contrecoups de la pandémie et j'espère que les idées développées par les participants vont permettre de contribuer à leur relance », a souligné le vice-recteur à la Recherche, à la création et à la diffusion Christian Agbobli.

Responsables du projet Hôtel UNIQ (pour Unité nomade insolite québécoise), les diplômées Myriam Corbeil et Solène April ont mis sur pied un service clé en main de village d’hébergement sous forme de tentes meublées et tout équipées. Au départ, le projet avait été conçu pour répondre aux besoins des organisateurs de festivals et d'événements, mais avec la COVID-19, les deux entrepreneures l'ont adapté, proposant plutôt des villages d'hébergement en nature pour les touristes québécois. « Nous permettons aux Québécois de découvrir leur territoire, de reconnecter avec leur culture et de vivre dans un esprit de communauté. En plus, nous créons des partenariats avec des acteurs de la région où nous installons le village afin d'assurer une expérience complète et authentique », souligne Myriam Corbeille.

Lors de la dernière saison estivale, leur concept d'hébergement éphémère a été testé avec succès dans les régions du lac Saint-Jean, du lac Taureau, des Jardins de Métis et de la baie de Beauport. « Nous avons constaté un intérêt marqué de la part des MRC désirant être propriétaires de leur propre village UNIQ ou d'entreprises de plein air souhaitant ajouter des unités de l’Hôtel UNIQ à leur offre », note la diplômée.

Partager :