27 Janvier 2020

L’ESG UQAM collabore à une étude internationale sur l’impact social des événements d’affaires

L’ESG UQAM collabore à une étude internationale sur l’impact social des événements d’affaires
Photo (de gauche à droite) : Jacques Blanchet, VP, associé, recherche et politiques de #MEET4IMPACT, Geneviève Leclerc, présidente de #MEET4IMPACT, Mohamed Reda Khomsi, professeur de l’ESG UQAM, Lyla Fernandez Aubin, étudiante à la maîtrise en développement du tourisme de l'ESG UQAM, Sara Bergevin, secrétaire corporative et directrice adjointe des affaires juridiques du Palais des congrès de Montréal et Robert Mercure, président du Palais des congrès de Montréal.

L’École des sciences de la gestion (ESG UQAM), en collaboration avec le Palais des congrès de Montréal et l’organisme national à but non lucratif Mitacs, participera à la réalisation d’une importante étude internationale qui s’étalera tout au long de l’année 2020.

Dirigé par l’OBNL montréalais #MEET4IMPACT, de concert avec le professeur Mohamed Reda Khomsi du Département d’études urbaines et touristiques et l’étudiante Lyla Fernandez Aubin à la maîtrise en développement du tourisme de l’ESG UQAM, le projet d’étude vise à développer la connaissance sur la mesure et la communication de l’impact social des congrès internationaux et événements d’affaires.

Cette étude internationale a pour but de dresser l’inventaire des meilleures pratiques adoptées par les organisateurs de réunions d’affaires dans une perspective d’aide aux parties prenantes impliquées dans l’organisation de ce type d’événement afin de générer des impacts davantage significatifs auprès des communautés d’accueil.

La mesure de l’impact social des événements apparaît comme une tendance émergente dans l’industrie du tourisme d’affaires, et ce, à travers le monde. Auprès des associations internationales, elle permet de répondre aux enjeux de rétention des membres, d’attractivité des événements et de reddition de compte auprès des partenaires financiers. Pour les destinations et les centres de congrès, la mesure de l’impact social contribue à mieux comprendre et cerner la valeur réelle des événements qu’ils accueillent, au-delà des retombées économiques.

Pour en savoir plus sur le projet de recherche

Partager :