17 Novembre 2021

Le chargé de cours Jean-François Payette reçoit le Prix culturel de la francophilie Bernard-Landry

Le chargé de cours Jean-François Payette. Photo: Nathalie St-Pierre

Jean-François Payette (B.A. science politique, 2004; M.A. relations internationales, 2006), chargé de cours au Département de stratégie, responsabilité sociale et environnementale de l’ESG UQAM, a obtenu le Prix culturel de la francophilie Bernard-Landry pour l’ensemble de ses publications mettant en valeur la langue française, son développement et sa défense ainsi que des qualités de rayonnement humaniste international. Ce prix, qui en est à sa deuxième édition, est décerné par l'organisme français Le Mot dans tous ses arts.  Acteur incontournable du Québec moderne, Bernard Landry est décédé en 2018. Il a été, notamment, premier ministre du Québec de 2001 à 2003 et professeur à l’ESG UQAM durant plus de 30 ans.

Politologue, chercheur et essayiste, Jean-François Payette est aussi directeur scientifique de l’Observatoire de la politique et de la sécurité de l'Arctique à l’École nationale d’administration publique (ÉNAP). Ses recherches portent principalement sur les relations internationales, le nationalisme, la question arctique et la francophonie internationale.

Le chargé de cours a reçu la Médaille du Patriote 2019 pour sa contribution à l’avancement du Québec à titre d’auteur, de chercheur et d’enseignant universitaire. Il a également remporté, en 2018, le Grand Prix de l'Université de Lyon - Prix Docteur étranger, remis par l'Université, l’Association des Amis de l’Université de Lyon et la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Ce prix récompensait la meilleure thèse de doctorat soutenue par un étudiant étranger au cours de l'année précédente. Sa thèse s’intitulait « Quelle politique étrangère? Étude critique sur les relations internationales du Québec ».

À propos du Prix culturel de la francophilie Bernard-Landry

Ce prix a été créé, à Paris en 2019, par madame Hélène Tirole et présidente de l'organisme «Le Mot dans tous ses arts» afin de souligner le constant souci de Bernard Landry de promouvoir, soutenir et défendre la langue française. Il récompense l’ensemble d’une œuvre de langue française, reflétant des qualités universelles de rayonnement humaniste international.

Partager :