UQAM Nouvelles Accueil Bourses L’ESG UQAM remporte le prix Distinguished Delegation lors de la simulation tenue à New York

L’ESG UQAM remporte le prix Distinguished Delegation lors de la simulation tenue à New York

La délégation étudiante de l’ESG UQAM a obtenu le prix Distinguished Delegation (deuxième position) dans le cadre de la Simulation des Nations Unies, qui […]

La délégation étudiante de l’ESG UQAM a obtenu le prix Distinguished Delegation (deuxième position) dans le cadre de la Simulation des Nations Unies, qui a eu lieu au siège de l’ONU à New York, du 3 au 7 avril derniers (conférence A).

Cette simulation, la plus importante du genre au monde, réunit annuellement plus de 5000 étudiantes et étudiants en provenance des six continents, chacune des délégations représentant un pays membre de l’ONU.

Représentant les intérêts de la Russie, la délégation était formée de Cédric Bernard, Sylvain Bour, Hailey Hilaire, Sabrine Idbelkacem, Phoebé Joseph, Rayan Kanso, Hugues Laplante-Clément, Barbara Mascia, Mathilde Mougel-Lachance, Ruba Moustafa, Antoine Parent, Kendy Point-Dujour, Alice Prud’homme-Payne, Marie-Lou Racine et Jia Da Zhang.

« Représenter la Russie dans le contexte actuel était un défi de taille, a admis Antoine Parent, étudiant au certificat en commerce international. Nous avons surpris plusieurs délégations ainsi que les juges par notre performance au sein du Conseil de sécurité. »

Phoebé Joseph, étudiante au baccalauréat en administration, a remporté un Best Paper Award, un prix qui récompense le travail de préparation effectué avant le départ pour New York.

La délégation était encadrée par Lorenzo Frangi, professeur au Département d’organisation et ressources humaines, et par Rachel Faust, étudiante à la maîtrise ès sciences de la gestion.  

« Je suis fier de nos étudiantes et étudiants qui ont su relever ce défi de taille avec professionnalisme. Ce fut une occasion unique pour nos étudiant.e.s de mettre en œuvre des compétences pratiques en négociation multilatérale et en diplomatie acquises dans le cadre du cours « Simulation des Nations Unies » », témoigne le professeur Lorenzo Frangi.

Partager