6 Décembre 2019

40 ans du MBA : Portrait de Benoit Deshaies, directeur, division tourisme, à Investissement Québec

40 ans du MBA : Portrait de Benoit Deshaies

Cet article fait partie d'une série de portraits de diplômé.e.s du MBA dans le cadre des 40 ans du programme.

Gestionnaire d’expérience dans l’industrie du tourisme et de l’hôtellerie, Benoit Deshaies dirige actuellement un fonds pour le tourisme chez Investissement Québec. Il a précédemment occupé des postes de niveau supérieur chez Vacances Tours Mont-Royal, Station Mont Tremblant et Transat. Benoit Deshaies possède une grande expertise en gestion des revenus, en marketing et en vente en plus de très bien connaître le marché international. Benoit Deshaies est un leader passionné et motivant pour les membres de son équipe. 

Dans votre parcours professionnel, de quoi êtes-vous le plus fier? 

Au bout du compte, ce dont je suis le plus fier, c’est la constance dans mon parcours professionnel. J’ai toujours aimé le secteur dans lequel je travaille, et chacun de mes emplois m’a apporté son lot de satisfaction, même si, après toutes ces années, des enjeux et des défis ont dû être surmontés. Ma plus grande fierté est donc d’être resté dans le secteur et d’y avoir apporté ma connaissance du métier. 

Que vous a apporté le MBA de l’ESG UQAM? 

Jusqu’au MBA, mon profil scolaire était à la fois technique et administratif, mais dans un secteur très particulier, c’est-à-dire l’hôtellerie, la restauration et le tourisme. Mon passage à l’ESG UQAM m’a permis d’avoir un éventail plus large de domaines à couvrir, notamment en ce qui concerne les finances. Ces nouvelles acquisitions m’ont permis de me reconnecter avec les techniques administratives et les dernières tendances en la matière. Lorsqu’on travaille, on ne peut pas nécessairement être au courant de tout ce qui se passe. Je suivais évidemment l’actualité, mais ce n’est pas comme être plongé dans un écosystème d’apprentissage.

Étant donné la réalité du monde des affaires à laquelle sont confrontés les cadres québécois, en quoi le MBA de l’ESG UQAM répond-il à leurs besoins? 

Le MBA permet de se connecter avec le milieu et de sortir de son quotidien. On peut comparer son emploi à une forêt : on voit les arbres autour de nous, mais on ne voit pas l’ensemble de la forêt. Le programme permet de se sortir de cette situation et d’observer à quel point le secteur est large. Rester concentré sur son travail est bien, mais cela ne permet pas nécessairement d’être à l’affût de son environnement en matière de finances, de marketing ou de ressources humaines. Le MBA permet donc de s’ajuster aux tendances globales des différents marchés. 

Partager :